2008 // CENTRE DES ARTS ET 3 THEATRES (SUNDSVALL / SUEDE)

CENTRE DES ARTS & THEATRES/ « La spirale des arts »/

SUNDSVALL, Suède

MOA     Municipalité de Sundsvall

PROGRAMME     Centre d’Arts et Théâtres

SURFACE     12 000 m²

COÛT DU PROJET     30 M Euro

ETAT     Concours Mai 2008/ Non sélectionné (180 participants)

ARCHITECTE     Ilham LARAQUI & Marc BRINGER & Anne FOY ( Urbaniste)

Le centre d’arts de Sundsvall regroupe les installations de trois théâtres existants, d’une salle d’exposition, d’une salle de danse et de plusieurs salles polyvalentes. Ce nouveau complexe est connecté par son entrée principale au Kulturmagasinet, maison de la culture préexistante, installée dans un ancien bâtiment industriel en brique.

Le projet se base sur une composition très lisible en plan, une mise en tension de l’ancien bâtiment avec le nouveau par une opposition formelle forte et une différence de matériaux. Le Kulturmagasinet est massif, opaque puis rectiligne, le nouveau centre d’arts est lisse, transparent et courbe.L’espace interieur se parcours de l’espace public extérieur jusqu’à la toiture terrasse par une rampe monumentale totalement ouverte, une couronne dynamique qui offre des vues aux visiteurs sur le foyer et sur la ville en simultanément. Cette configuration ne découle pas seulement de la recherche d’une promenade architecturale au travers du centre mais aussi des contraintes très fortes du programme. En effet, ce dernier nous a poussé à regrouper les grandes salles au centre pour qu’elles puissent partager les accés techniques. La forme du foyer découle de cette configuration fonctionnelle, elle devient annulaire automatiquement. Toute la partie technique du programme se retrouve au rez-de-chaussée formant ainsi un socle habité qui induit un détachement du sol du corps principal. Le sentiment qui se dégage ainsi est une libération partielle de l’espace public, grand parterre végétal du côté des quais et place composite minérale du côté de la « ville de pierre ». Cet espace public se divise en un parterre en bois dans l’axe de l’entrée du centre d’arts, un bassin devenant patinoire l’hiver, un boulevard planté, une gare routière, un office du tourisme et une bande végétale naturelle récupérant les eaux de pluie appelée  » rain prairie « . La toiture du centre est elle aussi conçue comme un jardin public, elle est equipée de mobiliers et d’un théâtre extérieur pour les représentations durant l’été.

Publicités